WFTW Body: 

J'ai trouvé que 2 Corinthiens 3:18 est le verset qui décrit le mieux le ministère du Saint-Esprit dans tout le Nouveau Testament. Lorsque le Saint-Esprit devient Seigneur dans ma vie, il apporte la liberté ( 2 Corinthiens 3:17). Il me rend libre. "Là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté". La liberté par rapport à quoi ? Liberté par rapport au péché, par rapport à l'amour de l'argent, par rapport aux traditions misérables des pères, des grands-pères, des anciens et tout cela, et par rapport aux opinions des gens, qu'ils pensent du bien de moi ou qu'ils me critiquent. C'est une liberté énorme. Il y a la liberté de servir Dieu et non plus de servir les hommes. C'est ce qu'apporte le Saint-Esprit. (2 Corinthiens 3: 18). Le Saint-Esprit me montre la gloire de Jésus dans la Bible. Le miroir, c'est la Bible. Dans le miroir, je vois la gloire de Jésus. Le Saint-Esprit ne nous montre pas seulement des doctrines et des sermons - certaines personnes lisent la Bible pour avoir des doctrines et des sermons - le Saint-Esprit nous montre aussi la gloire de Jésus dans la Bible. Tout dans le Nouveau Testament a pour but de me montrer la gloire de Jésus-Christ. Lorsque je vois cette gloire, le Saint-Esprit accomplit une autre œuvre dans mon cœur en me transformant à cette ressemblance. Voici ce que fait le Saint-Esprit.

Les gens disent : "Et le ministère ?" Je vois comment Jésus a exercé son ministère, et je commence à exercer ce même ministère. Je vois comment Jésus a fait des sacrifices et est allé ici et là prêcher, et je fais des sacrifices et vais ici et là prêcher. Ne pensez pas que votre ministère va devenir moins important. Vous allez exercer votre ministère avec de plus en plus de sacrifices. Votre vie et votre ministère changeront lorsque vous permettrez au Saint-Esprit de faire le travail mentionné dans 2 Corinthiens 3:17,18. Vous deviendrez un serviteur de la nouvelle alliance, et vous n'avez pas besoin d'être un ouvrier à plein temps pour le faire. Tout frère ou toute sœur dans l'église doit être un serviteur de la nouvelle alliance.

"Ce n'est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables". (2 Corinthiens 3:5). Ce n'est pas comme si nous pouvions produire tout ce qui est requis pour ce ministère, mais notre capacité vient de Dieu. Un serviteur de la nouvelle alliance ne dépend en rien de lui-même pour servir Dieu. Tout vient de Dieu. "Dieu, tu me le donnes. Je vais le distribuer." C'est comme les serviteurs qui distribuaient le vin. Ces serviteurs ont apporté l'eau à Jésus, il l'a transformée en vin et ils l'ont distribué. Les disciples ont apporté les cinq pains à Jésus, Jésus les a multipliés et ils les ont distribués. De la même manière, nous apportons à Dieu nos ressources limitées et Dieu les oint, les bénit, les multiplie. C'est ainsi que nous devons servir. Après tant d'années passées à servir Dieu, de nombreuses personnes dans l'œuvre de Dieu se découragent, deviennent tristes et déprimées. Ils sont épuisés parce qu'ils essaient de servir à partir de leur propre capacité. Je crois que nous avons besoin que Dieu nous donne même la santé physique pour le servir. Vous allez peut-être servir Dieu dans un domaine difficile et vous avez besoin de la santé physique pour le faire. Pensez à cette promesse : "Les adolescents se fatiguent et se lassent, Et les jeunes hommes chancellent; Mais ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles" Notre capacité vient de Dieu. Lorsque vous avez des difficultés financières, vous avez ce verset : "Notre capacité vient de Dieu." Quels que soient vos besoins dans la nouvelle alliance, notre capacité vient de Dieu.

Il a fait de nous des serviteurs de la nouvelle alliance. Dans la nouvelle alliance, nous ne sommes pas des serviteurs de la lettre mais de l'Esprit (2 Corinthiens 3:9). Il y a deux ministères mentionnés ici, un ministère de condamnation et un ministère de justice. Qu'est-ce qu'un ministère de condamnation ? Un ministère de condamnation est un ministère où les gens se sentent condamnés lorsque vous prêchez, et ils s'en vont. Vous pouvez penser que c'est un ministère merveilleux parce que vous avez convaincu tout le monde. C'est l'Ancien Testament. La loi condamne les gens - "Tu n'es pas assez bon, tu n'as jamais été assez bon". Il y a beaucoup de prédications aujourd'hui dans les cercles chrétiens, dans ce qu'on appelle des réunions de réveil, qui ne font que dire aux gens : "Tu n'es pas assez bon, tu ne vas jamais y arriver. Vous êtes comme ceci et vous êtes comme cela." Ils sont tous assis là, se sentant condamnés. Ce n'est pas une prédication chrétienne. La prédication chrétienne conduit les gens à la justice et à la gloire. Ils se sentent condamnés mais ils se sentent relevés, guéris et délivrés à la fin de la réunion, et ils partent avec de l'espoir. Si votre prédication amène les gens à l'esclavage, vous pouvez être sûr que vous n'êtes pas un serviteur de la nouvelle alliance. Si, à la suite de votre prédication, les gens se sentent condamnés au lieu d'être relevés, c'est une prédication de l'ancienne alliance. Si vous enfoncez les gens au lieu de les élever, c'est la prédication de l'ancienne alliance. La prédication de la nouvelle alliance les élève et leur donne de l'espoir.

Dans 2 Corinthiens 4:1, Paul continue à décrire son ministère. "C'est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage." " Perdre courage " signifie se décourager. Même l'apôtre Paul a été tenté de se décourager. Donc si vous êtes tenté d'être découragé, ce n'est pas étrange dans le ministère. J'ai été tenté à de nombreuses reprises de me décourager. Mais Paul dit : "Nous ne nous décourageons pas. Nous refusons de nous décourager parce que nous gardons les yeux sur Jésus et nous pensons au formidable ministère que Dieu nous a donné." (2 Corinthiens 4:2).